Ça voudrait dire l’île au singe ?

Pour moi, c’est le nom du patron que j’ai utilisé pour faire un short à mon grand garçon. Oui, un short… Je sais, c’est pas la saison, mais j’anticipe ! C’est ma façon à moi d’oublier le froid de l’hiver…

Alors certes, j’ai un peu d’avance, mais si je veux préparer au mieux la garde-robe de l’été 2012, il ne faut pas perdre de temps. C’est qu’il m’a fallu 4 séances de couture pour venir à bout de ce modèle Ottobre (mon premier) pourtant pas si compliqué…

- Au passage, merci sœurette de m’avoir abonnée à la revue ; ) -

Ce qui m’a posé problème ? Et bien toutes les explications sont en anglais ! J’ai des notions, mais pas si techniques… Et mieux vaut prendre le temps de surfer un peu pour trouver quelques conseils… N’empêche qu’il m’a fallu démonter ce que j’avais fait à plusieurs reprises, et téléphoner à ma super copine pour prendre quelques conseils. Quelques schémas valent mieux qu’on long discours (comme dirait… ?).

Après quelques galères et « arrangements », je m’en suis sortie, pour le plus grand plaisir de son propriétaire (voilà ma récompense !). Avec un tissu tête de mort, je ne prenais pas beaucoup de risques…

MP_ape_island

Je suis toute contente du résultat et des finitions, à l’exception des boutonnières qui me posent toujours autant de problèmes. Je peste contre ma machine à coudre et contre moi-même qui n’ai pas encore réussi à dompter la bête.

short

playmo

V

Les tissus utilisés : Un coton noir de récup (si j’ai bonne mémoire, je l’ai déniché dans une benne très propre puisque c’était celle qui servait de poubelle (de luxe) à un défilé haute couture… Aaaaaaaaaaaaaaaaah les souvenirs à paillettes de mes études à Paris !

Et pour le tissu « tête de mort », c’est un Michael Miller, souvenir de mon séjour à Prague.

Le modèle, c’est donc le short « Ape Island » issu numéro 15 (mars 2011) d’Ottobre, en taille 104cm.

Vous savez tout ! Et moi je dis vivement l’été…